samusocial International Angola

EMA_AngolaLuanda, Angola – créé en 2011

Malgré ses ressources importantes, l’Angola reste un pays de contrastes sociaux, une grande partie de la population n’ayant pas eu l’opportunité de s’inscrire dans les dynamiques de développement économique qu’offre le pays. La population de la capitale Luanda atteint environ 5 millions d’habitants selon le recensement de 2014, soit près de 30 % de la population totale d’un pays pourtant très vaste (1,25 million de km²). Les difficultés pour trouver un travail et la grande dislocation familiale ont créé d’importantes difficultés au sein des familles. Les premières victimes sont les enfants, soumis aux violences et négligences au sein même de leur famille. Le système de prévention des violences faites aux mineurs étant quasi inexistant dans le pays, la seule solution pour ces enfants est de fuir leur domicile. Ils se retrouvent ainsi à la rue. Le samusocialInternational intervient depuis 2010 à Luanda auprès des enfants et des jeunes de la rue en partenariat avec une association angolaise, le CACAJ (Centre d’Accueil d’Enfants Arnaldo Janssen), et en concertation avec le Ministère de l’Assistance et de la Réinsertion Sociale (MINARS) et l’Institut National de l’Enfance (INAC).

Août 2018 a marqué la fin de la collaboration du samusocialInternational et du CACAJ après plus de 8 années de collaboration, et alors que le CACAJ entamait des négociations pour un transfert de son centre aux autorités publiques. Le samusocialInternational continue toutefois ses interventions auprès des enfants de la rue de Luanda, en collaboration avec l’ONG italienne VIS.

 

Activités du Samusocial:

 

 Équipes mobiles d’aide (EMA) 

4 maraudes par semaine

 

 

 

 Hébergement d’urgence/ Centre du jour

Les enfants des rues rencontrés par l’EMA sont accueillis dans le centre d’hébergement du CACAJ. Des accords ont été formalisés avec d’autres structures pour accueillir les enfants des     rues (centre Pequena Semente, Dom Bosco, REMAR), ainsi qu’avec l’hôpital Divina Providencia no Golf à Luanda.

 

 

 

 Orientation et aide à l’insertion

Participation à l’insertion économique et professionnelle des enfants et jeunes vivant dans la rue en mettant en place des activités de formation avec, par exemple, une session d’apprentissage du codage informatique

 

 

 

 Actions de plaidoyer

Plusieurs rencontres de plaidoyer ont été réalisées avec l’INAC (Institut Nationale de l’Enfance), le MASFAMU (le Ministère de l’Assistance Social, Famille et promotion de la Femme), le Ministère de la Justice et autres institutions publiques et de société civile dans le but de rencontrer des solutions durables en faveur des enfants et jeunes de rue.

 

 

 

 Soutien aux associations partenaires

Le samusocialInternational a travaillé avec le CACAJ jusqu’en août 2018 et l’a appuyé dans l’amélioration de ses capacités. Il soutient aussi les équipes techniques du VIS, Dom Bosco et les structures partenaires dans l’amélioration de la qualité de prise en charge des enfants des rues.

 

 

Chiffres clefs 2018 :

 

458 bénéficiaires de l’action

52 orientations en hébergement

8 enfants ont bénéficié de procédures de réunification familiale

458 entretiens sociaux éducatifs ont été réalisés dont

322 dans la rue

136 dans les centres d’accueil

186 bénéficiaires dans la rue

152 maraudes de nuit

835 soins médicaux

533 entretiens sociaux éducatifs

 

 

Plus d’informations :

Contact : contact@samu-social-international.com

Page Facebook: https://www.facebook.com/ssiangola/